Pied diabétique: des chaussures inadaptées sont une cause majeure d'ulcération

Des chaussures inadaptées sont une cause majeure d'ulcération du pied diabétique. Des chaussures adéquates devraient  être  utilisées  à  l'intérieur  comme  à  l'extérieur  et  doivent  être  adaptées  aux altérations  biomécaniques et aux déformations.  Ceci est essentiel pour  la  prévention. Les patients  sans  perte  de  sensation  protectrice  peuvent  choisir  leurs  chaussures  dans  le commerce.  Pour  les  patients  atteints  de  neuropathie  et/ou  d'ischémie,  une  attention particulière  doit  être  apportée  au  choix  des  chaussures,  en  particulier  en  présence  de
déformations du pied. La chaussure ne doit pas être trop serrée ou trop lâche (voir Figure) et l'intérieur doit être de 1 à 2 cm plus long que le pied lui-même. La largeur intérieure doit être  égale  à  la  largeur  du  pied  au  niveau  des  articulations  métatarso-phalangiennes  et  la
hauteur  doit  laisser  suffisamment  d'espace  pour  les  orteils.  Le  bon  ajustement  doit  être évalué en position debout et de préférence en fin de journée. Si les chaussures sont trop serrées en raison de  déformations ou si il ya des signes de surcharge anormale du pied (par exemple une hyperémie, des cals, une ulcération), les patients doivent être adressés pour un chaussage spécialisé, y compris semelles et orthèses.

.       Liens vers les recommandations pratiques IWGDF quant à la prise en charge et la prévention du pied diabétique http://iwgdf.org/upd-pec-prevention/ (état 11/2017)